pompe à chaleur

Accueil - pompe à chaleur

La pompe à chaleur

Avec les nouveaux enjeux sur l’écologie, l’économie d’énergie est au centre de tous les débats. Vous avez probablement déjà entendu parler de pompe à chaleur air-air et pompe à chaleur air-eau sans réellement savoir de quoi il s’agit ?Compte tenu de l’émission de gaz à effet de serre dans les bâtiments son utilisation suscite un grand intérêt.Le fonctionnement d’une pompe à chaleur est assez simple. Composée d’un générateur à compresseur, d’un évaporateur et d’un condenseur, elle remplace la chaudière à fioul ou gaz traditionnel. Voici tout ce qu’il faut savoir à propos d’une pompe à chaleur.

Ce n’est pas un hasard si de nombreuses personnes sollicitent de plus en plus un crédit d’impôt pour améliorer leur logement. La pompe à chaleur fait partir de ces accessoires permettant d’améliorer le confort et de réduire la consommation en énergie. Mais à quoi sert-elle réellement ?

La pompe à chaleur fonctionne selon un principe simple. Elle capte l’énergie de l’extérieur afin d’éviter de dépenser du mazout et du fioul pendant l’utilisation du chauffage. Elle permet de chauffer un logement à partir des calories contenues dans l’air, dans la terre ou dans l’eau qui nous entoure. Par conséquent, il existe donc plusieurs combinaisons de pompes à chaleur.

Chacune d’entre elles possède son COP : coefficient de performance qui désigne le rapport énergie thermique restituée/énergie consommée. La pompe à chaleur est considérée comme un accessoire d’économie d’énergie et est présentée comme une énergie renouvelable bénéficiant ainsi d’aides locales ou régionales. Leur consommation électrique s’estime en kWh.

Le fluide frigorifique se charge de capter les calories ambiantes qui sont à l’extérieur de la maison. Il passe de l’état liquide à l’état d’ébullition. Son point d’évaporation est de 5oC. La vapeur qui est créée au cours du processus est aspirée, chauffée et compressée. Le compresseur va l’expédier à haute pression vers le condenseur.

Par la suite, le liquide réfrigérant va céder les calories recueillies aucondenseur par le circuit d’échange d’eau. Le condenseur va restituer les calories et la chaleur au logement.

Il existe plusieurs types de pompe à eau. Elle se différencie généralement par la source d’énergie utilisée, le système de diffusion thermique ou encore le champ d’application. C’est ainsi qu’on distingue :

  • Les pompes à chaleur à eau ;
  • Les pompes à chaleur sol ;
  • Les pompes à chaleur sol-eau ;
  • Les pompes à chaleur eau-eau ;
  • Les pompes à chaleur air-eau ;
  • Les pompes à chaleur air-air ;
  • Les chauffe-eau thermodynamiques.

Les pompes à chaleur air et air font partir des accessoires les plus sollicités. Cependant, il est crucial de les différencier. La pompe à chaleur Air Air assure facilement la fraîcheur de l’intérieur dans les périodes de grande chaleur. Elle ne nécessite que peu d’entretien et son prix est abordable. Par ailleurs, grâce à ses filtres, elle représente un moyen idéal pour assainir l’air ambiant.Son principal atout réside dans le fait qu’il n’a pas besoin de radiateurs pour diffuser la chaleur. L’air chaud est répandu via une console fixée au mur.

La pompe à chaleur air eau est compatible avec le système de chauffage central de l’habitation et peut produire de l’eau chaude sanitaire. La chaleur est répandue dans l’habitation via un plancher chauffant ou des radiateurs basse température.

La pompe air eau est privilégiée lors des travaux de rénovation avecTVA Réduite. Son installation est simple et rapide parce qu’il ne nécessite pas de système de captage. Elle peut être installée à l’extérieur dans un jardin.

L’utilisation d’une pompe à chaleur procure de nombreux avantages :

  • Le respect de l’environnement. Il s’agit d’un accessoire qui n’émet pas de CO2 lorsqu’il est alimenté par une énergie verte. Une installation complètement neutre sans l’émission d’énergie fossile ;
  • Sa faible consommation d’énergie va considérablement alléger de votre facture de chauffage. Plus de la moitié de l’énergie dont la pompe à chaleur a besoin pour faire fonctionner votre chauffage provient de l’air ou du sol. Le reste provient de l’énergie électrique. Elle consomme donc trois fois moins d’énergie qu’une chaudière ordinaire ;
  • Le peu d’entretien qu’exige une pompe à chaleur est un atout non négligeable. La fréquence d’entretien est réduite, et le remplacement des pièces est moins fréquent.

Le prix moyen d’une pompe à chaleur tourne autour de 5000 euros. Sans parler de son entretien qui est tout aussi onéreux.Ce n’est donc pas un accessoire à la portée de tous. Cependant, pour favoriser le développement des énergies renouvelables,le programme d’aide au chauffage prend de l’ampleur. Le montant du coup de pouce de 3500 € de l’État destiné aux ménages modestes devrait remplacer progressivement les systèmes de chauffage individuel utilisant le fioul.

 

Demandez votre devis gratuit